to Emmanuelle.net
email
 
Julien
 
 

Matt, Marie-Anne, Julien à Los Angeles, été 2001
 
 

mis-à-jour le 24 juin 2008

Amis de Julien Prunet: Visitez et contribuez à l'article Wikipedia sur Julien

26/02/2006: Sur le site de Lire Dans le Noir, retrouvez des extraits de la douzaine de livres audio concus par l'association tout spécialement pour un public aveugle, en souvenir de Julien Prunet et de son insatiable curiosité.

-----

Une excellente initiative pour les lecteurs aveugles et malvoyants: Des collègues de la radio France Info et amis de Julien ont crée l'association Lire Dans le Noir. Ils préparent la parution d'un premier livre audio à l'occasion du Salon du Livre, en mars 03. Vous aimeriez en savoir plus ? Vous pensez pouvoir aider l'association? Ecrivez-leur !

Le site: http://www.liredanslenoir.com

29/05/02. Julien Prunet est mort dans la nuit, à 29 ans. Il était journaliste à France Info, en charge de l'émission France Info +. Il était avant tout un ami formidable qui dégageait une énergie à vous couper le souffle et vous inspirait énormément.

C'est lui, sur la photo, à droite avec sa fiancée Marie-Anne, au pied de l'observatoire Griffith, lors de leur séjour à Los Angeles l'été dernier. Julien avait beaucoup aimé Los Angeles, surtout l'imitateur thailandais d'Elvis Presley, qui chante au restau thai Palms, à Hollywood.

Julien menait une vie riche. Il était un journailste brillant, bout-en-train, et saisissait toutes les occasions de barouder à travers le monde. Et il apprenait à piloter des avions!

Son parcours était d'autant plus impressionant qu'il était aveugle.

Pour ceux qui l'ont connu, Julien est inoubliable. Mes pensées vont à Marie-Anne, la famille de Julien, ses collègues et amis.

Pour écouter Julien:

Page d'hommage de la rédaction de France Info

Pour laisser un témoignage

les archives de ses chroniques sur Info.

   l'une des dernières chroniques de Julien sur la Marseillaise. 13/05/02

L'hommage de Gérald Roux, journaliste et chroniqueur à France Info (real audio)

une interview de Julien dans le Monde Interactif

une dépêche de 2000 sur les initiatives internet de Julien

logo real audio  hommage de Nicolas Poincarré dans Tam Tam etc. sur France Inter.04/06/02 (Il lit avec Pascale Clark de magnifiques messages d'auditeurs, postés sur le site de France Info.)

updated 16 mai, 2003

02/26/2006: Check out the website of Lire Dans le Noir, the association created in memory of Julien Prunet and his insatiable curiosity. They have published more than a dozen audio books (in French) conceived especially with a blind audience in mind.

-----

A fantastic initiative for blind and partially sighted readers: Colleagues of Julien at France Info radio and friends have created an association: Lire Dans le Noir (Read In The Dark). They're working on the publication of their first audio-book to be introduce at the French bookfair, Salon du Livre, in March 03. Want to know more about their initiative? Think you can help the association? Send them a note, in French or English! Le site: http://www.liredanslenoir.com

05/29/02. Julien Prunet died last night. He was an amazing friend and colleague journalist at French all-news radio station France Info. Julien was only 29. He had so much energy, you wanted to be around him all the time.

It's Julien above, to the right next to his fiancée Marie-Anne in Griffith Park. They stayed with us for a week last summer and Julien had a blast at the Palms Thai Restaurant in Hollywood, where a Thai impersonator of Elvis sings while you eat your curry. Friends may have met him in Los Angeles: he went to a barbecue at Charlie and Bonnie's and laughed a lot when people told him a portion of pie served with a scoop of ice cream is called "a la mode" in English. Which means "fashionable pie" in French: isn't it funny?

Julien was leading a very rich life. He had a daily radio show, made people laugh like crazy at the office and seized every opportunity to travel around the world.

Oh yeah, and he was flying planes.

His story is all the more remarkable that Julien was blind.

I don't think anyone who knew him could forget Julien. He was truly unique. My thoughts go out to Marie-Anne and Julien's family and friends.

Tribute on France Info's site.

One of Julien's last chronicles about the French national anthem la Marseillaise.

To leave a note to Julien's friends and family

 

Matt's Tribute:

Julien Prunet, R.I.P.: The world got a little darker last night. Julien Prunet, one of the most remarkable, optimistic people I have ever met, died, at age 29. He was a great colleague and friend of my wife, who has a tribute to Julien up on her site. There you’ll find a picture of us walking up to our neighborhood Griffith Observatory; it was taken just moments after another hiker passed us on the path, whereupon Julien whispered to us “Hey! That’s Bruce Willis!” This was especially funny because Juilen was blind. He was always making jokes like that. Genuine, unguarded enthusiasm doesn’t come to easily to the French, but Julien had it in every cell of his body. He liked nothing more than traveling the world, climbing mountains, flying airplanes, walking alone through the streets of Manhattan, going to the movies, talking about the latest news in Afghanistan, figuring out what crazy new thing humans would think of next. His radio show was one of the most popular on the French airwaves, he was the life of every room he entered. He fit more in 29 years than most people manage in 75. Emmanuelle has some links up to his work. Even if you don’t understand French, go listen to his marvelous warm voice. It’s a sad, sad day.

Mort du jeune journaliste non-voyant Julien Prunet
PARIS, 29 mai (AFP)
- Le journaliste de France Info Julien Prunet vient de mourir à l'âge de 29 ans, a annoncé mercredi la rédaction sans préciser les causes de sa disparition. Julien Prunet était non-voyant, ce qui ne l'avait pas empêché d'obtenir le diplôme du Centre de formation des Journalistes (CFJ) et celui de l'Institut de droit comparé. Il avait également un DEA de Sciences politiques et une licence de droit international. Il était entré à Radio France en 1997 et faisait partie de la rédaction de France Info depuis 1998 où il assurait depuis un an la chronique "France info plus". A son initiative, la Direction produits nouveaux et multimédia (DPM) de Radio France avait rendu l'ensemble de ses sites internet accessibles aux non voyants. Il jouait aussi au foot et au basket et avait récemment rejoint l'association des "mirauds volants" qui regroupe une cinquantaine de mal-voyants pilotant des avions.

Décès du journaliste de France Info Julien Prunet
PARIS (AP) France Info a annoncé mercredi le décès d'un de ses journalistes, Julien Prunet, qui avait 29 ans. Diplômé du Centre de formation de journalistes (CFJ) de Paris, Julien Prunet avait accompli son parcours professionnel à Radio France à partir de 1997. Après un stage à France Culture, il avait rejoint la rédaction de France Info où il aura été successivement chroniqueur puis journaliste. Depuis le 1er mai 2001, il assurait la chronique "France Info Plus", le dossier de la rédaction, portant sur les temps forts de l'actualité. A la nouvelle de son décès, la direction de la radio lui a rendu un hommage vibrant, le saluant comme un collaborateur "passionné, chaleureux, généreux et amical". "Julien pouvait parler de tout parce que tout l'intéressait, avec un profond souci de la précision, du détail", a déclaré le directeur de la rédaction de France Info, Pascal Delannoy, ajoutant que le jeune homme "avait déjà une vraie expérience d'un Grand de la radio." "C'était aussi pour nous un équipier qui chaque jour nous a étonné par sa capacité à surmonter un handicap. Il était aveugle; grâce à une formidable volonté personnelle permanente, (...) il nous avait fait oublier cette différence si lourde à assumer", a-t-il confié. Malgré sa cécité, Julien Prunet exerçait de nombreuses activités sportives et avait rejoint dernièrement l'association des "Mirauds Volants", un groupe d'une cinquantaine de mal voyants pilotant des avions. AP

Radio: Baudis "très touché" par la mort de Julien Prunet

PARIS (AFP) 30 mai 2002 - Dominique Baudis, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), s'est déclaré jeudi "très touché" par la disparition, à 29 ans, du journaliste de France Info, Julien Prunet, dans une lettre au président de Radio France, Jean-Marie Cavada. "J'avais pu apprécier à la fois ses qualités professionnelles et sa très forte personnalité", écrit Dominique Baudis, soulignant que Julien Prunet, non-voyant, "avait réussi à surmonter de façon extraordinaire un handicap sérieux". "Cette formidable réussite professionnelle était un exemple et un espoir pour tous ceux qui affrontent un accident de la vie, elle doit le rester", poursuit le président du CSA avant de prier Jean-Marie Cavada de transmettre ses condoléances à la famille et à l'ensemble des collaborateurs de Radio France. Julien Prunet avait obtenu le diplôme du Centre de formation des Journalistes (CFJ) et celui de l'Institut de droit comparé. Il avait également un DEA de Sciences politiques et une licence de droit international. Il était entré à Radio France en 1997 et faisait partie de la rédaction de France Info depuis 1998 où il assurait depuis un an la chronique "France info plus". A son initiative, la Direction produits nouveaux et multimédia (DPM) de Radio France avait rendu l'ensemble de ses sites internet accessibles aux non voyants. Il jouait aussi au foot et au basket et avait récemment rejoint l'association des "mirauds volants" qui regroupe une cinquantaine de mal-voyants pilotant des avions.

France Info rend hommage à Julien Prunet

Par Emmanuel DAVIDENKOFF

vendredi 31 mai 2002 - Ils l'appellent «Julien», comme un ami. Ils lui rendent hommage sur le site Internet de France Info (1). Des amis, des collègues et des auditeurs, par centaines, qui ont appris hier, pour la plupart, la disparition de Julien Prunet lundi dernier. De «Julien», ils ne savaient qu'une chose : qu'il présentait tous les matins, à 7 h 15 et 8 h 15, «France Info Plus», le dossier de la rédaction de France Info. Ils savent désormais qu'il avait 29 ans ; que chacun à Radio France, du stagiaire au PDG, le tenait pour l'un des plus brillants journalistes de cette maison où il était entré en 1997 ; qu'il avait été un étudiant non moins brillant en sciences politiques, en droit comparé et en journalisme ; qu'il était aveugle et militait avec passion pour une meilleure intégration des non-voyants ; qu'il aimait le cinéma, l'aviation, les fêtes. Et rire. Dans les travées de France Info, sa disparition a provoqué «la stupeur et un interminable silence» comme l'a écrit dès lundi la Société des journalistes de Radio France, dont il était membre. Les hommages qui lui sont rendus depuis habitent ce silence. Et matérialisent l'indicible : la rare intensité de la présence de Julien Prunet dans la mémoire de ceux qui l'ont connu, sur les ondes ou dans la vie. (1) www.radio-france.fr/chaines/radio-france/ evenements/julien_prunet/